Pourquoi & comment sécher votre bois chez vous ?

A - Plusieurs raisons conduisent à sécher le bois de chauffage chez vous


1 – Raison économique :

Le bois sec est bien plus cher que le bois à mettre à sécher car les entreprises engagent des frais importants pour le séchage. Dans le contexte économique actuel, les exploitations forestières ont de plus en plus de mal a faire des stocks. En effet, pour une entreprise faire des stocks signifie engager des moyens financiers importants, longtemps à l'avance. Ils vont être "gelés" pendant tout le temps du séchage. Il faut que l'entreprise achète les coupes de bois bien à l'avance. Il faut aussi rémunérer les bûcherons, les débardeurs, le transport et engager des frais annexes bien avant que le bois soit vendu. Il faut aussi avoir une ou plusieurs plates-formes de stockage d'une superficie importante, équipées et  bien protégées et penser le renouvellement de ces stocks. Enfin, étant donné que les stocks représentent une richesse pour l'entreprise, il sont soumis à l'impôt.

2 – Question de confiance :

De visu et sans être du métier, vous n'êtes pas réellement en mesure de savoir si le bois que vous achetez est réellement sec, à moins de vous munir d'un humidimètre. La seule solution est de le faire sécher chez vous pour être certain du nombre de mois durant lequel votre bois aura séché.

3 – Anticipation et tranquillité d’esprit :

Vous évitez les problèmes de livraison tardive si vous commandez votre bois hors saison. Durant l'année 2013, l'hiver et le printemps ont été extrêmement pluvieux. Cela a abouti à une pénurie de bois au moment où les gens ont l'habitude de rentrer leur bois. Ils l'ont eu bien plus tard que d'habitude et en plus le bois n'était pas sec puisque leurs fournisseurs ont été dans l'impossibilité de renouveler leur stock à cause de la météo.

4 – Qualité du bois :

Vous avez un bois de meilleure qualité parce que vous le commandez pendant l'hiver quand il est en "sève descendante". La sève se trouvant dans les racines et non dans le tronc et les branches, le bois sèche plus rapidement. Lorsque le bois sèche vite, il se conserve mieux (vous pouvez donc le garder plus longtemps) et son pouvoir calorifique augmente. Du coup, vous en utilisez moins : vous faites des économies et vous avez bien plus chaud. Comme il est bien sec, le feu démarre rapidement et le bois brûle jusqu'à la dernière miette, vous avez moins de cendres, de salissures dans les conduits et sur les vitres des inserts.

B - Comment séchez votre bois ?

Un seul mot d'ordre : UN MAXIMUM D'AIR !

La première des choses à savoir est qu'il faut un maximum d’air pour bien sécher votre bois. Plus votre bois sèche vite et mieux il se conserve. Plusieurs choses à faire pour cela :

- mettre votre réserve à l'extérieur, dans la partie la plus ventée de votre propriété. Évitez les bas-fonds et préférez les endroits les plus élevés, propices aux courants d’air ;

- isoler le bois du sol avec des vieilles palettes, des parpaings, des vieilles poutres ou d'autres morceaux de bois... pour éviter que l'humidité du sol ne remonte dans le bois et que ce dernier soit aéré par en-dessous ;

- ne pas appuyer votre pile contre un mur ou laisser un espace entre le bois et le mur (à l'aide de tasseaux par exemple)  pour la bonne circulation de l'air. Cela évite, en même temps, que le tanin du bois ne salisse votre mur (irréversible) ;

- ne pas enfermer les côtés de votre tas de bois. Si vous désirez le couvrir, posez juste quelque chose sur le dessus du tas dépassant de quelques centimètres de part et d’autre pour dévier l'eau les jours de pluie ;

- il est préférable de croiser les rangées de façon à laisser "respirer" chaque morceau surtout s'il s'agit de bois refendu. Voici un exemple de rangement pour un séchage optimum